Covid-19 : informations et mesures

Dernière minute

11/06/2021 : Réouverture des services municipaux : À compter du lundi 14 juin prochain les services communaux accueilleront le public dans les conditions suivantes :

L’état-civil-accueil mairie, le CCAS, la police municipale, le service scolaire-jeunesse, Saint-Mitre Informations et les services techniques réouvrent l’accueil au public sans rendez-vous préalable.
 
Le service urbanisme, quant à lui, continuera de recevoir le public sur rendez-vous sur la période du 14 juin au 29 juin inclus.
 
Lorsque vous vous rendez dans un service municipal, nous vous rappelons que vous devrez respecter les règles sanitaires, de distanciation physique et les gestes barrières.
 
Quant au foyer-restaurant, la commune s’organise pour permettre une réouverture dans les meilleurs délais et dans le respect des règles sanitaires et une date sera communiquée très prochainement.

30/04/2021 : découvrez le calendrier des étapes du déconfinement annoncé par le Président de la République dans l’onglet « Couvre-feu/confinement : les mesures« 

Présentation

Retrouvez sur cette page toutes les actualités liées au Covid-19 concernant des informations, et les mesures prises sur notre commune, classées par rubriques.

► En cette période de crise sanitaire, nous appelons à la responsabilité de chacun dans le respect des consignes gouvernementales et à la solidarité entre citoyens.

► Nous pensons à toutes celles et ceux durement touchés par cette situation, nous sommes à vos côtés pour traverser ensemble cette crise et mettons tout en œuvre, à notre échelle, pour vous aider dans votre quotidien.

► Les mesures gouvernementales sont susceptibles d’évoluer de jours en jours.

► Suivez les informations sur le site www.gouvernement.fr

 

Couvre-feu/confinement : les mesures

30/04/2021 : Calendrier des étapes du déconfinement :

Dans le même temps que l’annonce de ce calendrier, un projet de loi de sortie de crise doit être discuté à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi devrait mettre en place un « dispositif intermédiaire »  permettant à la fois de lever les mesures de restriction et d’être en mesure de les rétablir sur une partie du territoire en cas « d’éventuelle reprise épidémique ».

Cette période transitoire qui s’étendra du 2 juin au 31 octobre, période au cours de laquelle le Premier ministre conserverait la possibilité de « restreindre ou interdire » la circulation des personnes et des véhicules dans « certaines parties du territoire ». Le chef du gouvernement aurait également, pendant ces cinq mois, la possibilité d’interdire à certains ERP (établissements recevant du public) et « lieux de réunion »  d’accueillir du public, voire de prononcer leur fermeture administrative. Il pourrait également « réglementer les rassemblements de personnes, les réunions ou les activités sur la voie publique ».

Toutes ces mesures pourraient, pendant la période transitoire toujours, être prises directement par les préfets, si elles ne s’appliquent qu’à l’échelle d’un département (après avis du directeur général de l’ARS).

Ces dispositions, si elles sont adoptées en l’état, vont donc donner un nouveau cadre légal à la territorialisation des mesures sanitaires : dès le 2 juin, il sera parfaitement possible de déclarer la levée des restrictions dans certains départements, et, dans d’autres, de maintenir y compris certaines formes de confinement et la fermeture des ERP.

Il serait donc toujours possible, en cas de besoin, de rétablir dans tel ou tel département (voire sur l’ensemble du territoire) l’état d’urgence sanitaire si la situation l’exige.

04/05/2021 :

Les mesures renforcées sont en vigueur sur l’ensemble du territoire métropolitain depuis le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines. Elles prévoient entre autres :

  • les sorties sont autorisées dans un rayon de 10km autour de son domicile sur présentation d’un justificatif de domicile ou de l’attestation de déplacement ;
  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation) ;
  • un couvre-feu en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain : les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ; les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00 ;
  • aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent.

Dérogations à l’interdiction de déplacements :

De 6h à 19h, les sorties sont autorisées dans un rayon de 10km autour de son domicile sur présentation d’un justificatif de domicile ou de l’attestation de déplacement pour les motifs suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu de travail ou d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, livraisons, déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, déplacements liés à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de biens, pour des services dont la fourniture est autorisée, pour les retraits de commandes et les livraisons à domicile (dans la limite du département) ;
  • déplacements pour se rendre dans un établissement culturel ou un lieu de culte (dans la limite du département) ;
  • déplacements liés à la promenade, à l’activité physique individuelle, à l’activité de plein air et aux besoins des animaux domestiques, dans la limite de 10 kilomètres autour du domicile.

Entre 19h et 6h, partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements :

  • déplacements professionnels ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacement de transit vers les gares et aéroports, pour des déplacements correspondant à ces motifs impérieux ;
  • déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie pendant les horaires de couvre-feu.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Quant aux établissements autorisés à ouvrir, ils ne peuvent plus accueillir de public après 19h00.

Les motifs pour sortir de son département

Les déplacements à l’extérieur des limites de son département ne sont possibles que pour les seuls motifs impérieux ou professionnels suivants :

  • déplacements liés à l’activité professionnelle, à l’enseignement et la formation, ou à une mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • déplacements pour motif de santé (consultations et soins) ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, déplacements pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, insusceptibles d’être différés.

Il n’est pas possible de sortir de son département pour effectuer des achats de première nécessité, pour les retraits de commandes, ou pour bénéficier de prestations de service, et pour pour se rendre dans un établissement culturel ouvert ou un lieu de culte.

Pour les personnes résidant aux frontières d’un département, une tolérance de 30 kilomètres au-delà du département est acceptée pour les motifs cités ci-dessus.

Cet arrêté préfectoral a des répercussions sur le fonctionnement des services et des commerces :

  • A l’exception des pharmacies et les livraisons pour les restaurants, l’ensemble des commerces devront, sur décision préfectorale, fermer à 19 heures.
  • L’ensemble des activités associatives qui ont été autorisées à reprendre, devront impérativement cesser leur activité à 18h30 que ce soit à l’intérieur (gymnase, salles municipales…) ou à l’extérieur.
    Des changements de créneaux horaire seront proposés en fonction des disponibilités des salles et surtout de leurs adhérents de manière à ce qu’elles puissent poursuivre leur activité tout en respectant la fin de leur activité à 18h30.
  • Les services municipaux conservent leurs horaires habituels, y compris les crèches Croque la Vie et Pin’Prunelle.
  • Les trois déchèteries du territoire adaptent leurs horaires et ferment dorénavant à 18h.

Sports :

Services municipaux :

  • Maintien des règles actuelles concernant l’accueil du public pour les services municipaux (uniquement sur rendez-vous).
  • Les autres services municipaux conservent leurs horaires habituels.
  • Pour les écoles, centre de loisirs, crèches, seuls les enfants dont les parents sont des professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie seront accueillis sous conditions (voir onglet « Informations aux parents« ).

Commerces :

  • Seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité sont autorisés à ouvrir – dont les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos.Les commerces qui génèrent des brassages de population importants et présentent ainsi un risque de circulation accrue du virus sont fermés sur l’ensemble du territoire. Ainsi, sont ainsi concernés par la fermeture :
    • les commerces non alimentaires de plus de 10 000 m² de surface commerciale utile ;
    • les commerces non alimentaires des centres commerciaux et galeries marchandes d’une surface commerciale utile supérieure à 10 000 m².

    Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

    L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Vaccination

À compter du 31 mai, toutes les personnes de plus de 18 ans peuvent se faire vacciner, qu’elles aient une comorbidité ou non.

Pour rappel, les Saint-Mitréens ont accès aux centres de Martigues ainsi qu’à celui d’Istres. Les soignants présents dans ces centres comptent d’ailleurs des Saint-Mitréennes et Saint-Mitréens professionnels de santé, une collaboration pertinente pour vacciner un plus grand nombre de personnes.

A noter que la vaccination est également effectuée par les médecins généralistes des villes, ainsi que par les pharmaciens.

Pour Istres, les patients doivent prendre rendez-vous par téléphone au 04 13 29 52 52, joignable les lundis, mercredis et vendredis de 8h30 à 12h30.

Pour Martigues, les patients doivent prendre rendez-vous par téléphone au 04 13 29 53 29, joignable du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

A Saint-Mitre-les-Remparts, 506 personnes de plus de 75 ans ont été appelées par le CCAS pour faciliter la prise de rendez-vous dans un centre de vaccination. A l’EHPAD de Saint-Mitre, c’est la quasi-totalité des résidents et des soignants qui a été vaccinée.
Grâce au bus de la vaccination du département venu sur la commune le 27 mai dernier, 234 personnes de plus ont pu être vaccinées, dont 15 directement à domicile.

Fonctionnement des services municipaux

Retrouvez dans cette rubrique les informations sur le fonctionnement des services municipaux.

Mise à jour 11/06/2021 : Réouverture des services municipaux :

À compter du lundi 14 juin prochain les services communaux accueilleront le public dans les conditions suivantes :

  • L’état-civil-accueil mairie, le CCAS, la police municipale, le service scolaire-jeunesse, Saint-Mitre Informations et les services techniques réouvrent l’accueil au public sans rendez-vous préalable.
  • Le service urbanisme, quant à lui, continuera de recevoir le public sur rendez-vous sur la période du 14 juin au 29 juin inclus.
  • Quant au foyer-restaurant, la commune s’organise pour permettre une réouverture dans les meilleurs délais et dans le respect des règles sanitaires et une date sera communiquée très prochainement.
  • Les documents à destination du service urbanisme devront être déposés dans la boîte aux lettres de la mairie ou adressés par courrier.
  • Les personnes souhaitant un portage de repas peuvent se faire connaître auprès de la MJS au 04 42 06 74 16. Les personnes vulnérables sont contactées directement par les services et les élus concernant notamment l’aide aux courses.
  • Les services municipaux conservent leurs horaires habituels.

Lorsque vous vous rendez dans un service municipal, nous vous rappelons que vous devrez respecter les règles sanitaires, de distanciation physique et les gestes barrières.

Informations aux parents

Suite aux annonces du Président de la République, dès la semaine prochaine, c’est-à-dire mardi 6, jeudi 8 et vendredi 9 avril, l’école se déroulera à distance. Les équipes enseignantes de la circonscription sont prêtes à cette modalité.

Néanmoins, certains enfants seront accueillis à titre dérogatoire comme lors du premier confinement. Il s’agit des élèves dont les parents sont « les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie » (voir liste de la Préfecture disponible ici >).

Les élèves concernés par cette dérogation seront accueillis dans les écoles maternelle et élémentaire Jean ROSTAND.
Les enfants ne seront accueillis que sur présentation de trois documents :
– un justificatif attestant de l’appartenance à une catégorie prioritaire (carte professionnelle, attestation de l’employeur…) ;
– une attestation sur l’honneur de l’absence de toute solution de garde et de l’absence de symptômes de l’enfant (modèle ci-dessous).
– la fiche de renseignements complétée (modèle ci-dessous).

Les accueils des temps périscolaires seront assurés de 7h45 à 17h45 par les services municipaux. Les familles dont les enfants resteront sur la pause méridienne devront prévoir un repas tiré du sac. L’inscription des enfants pour les temps périscolaires et méridiens se fera par mail au service scolaire jeunesse pour les enfants qui ne sont pas encore inscrits. Enfin, le calendrier des vacances scolaires est modifié. Celles-ci auront lieu du vendredi 9 avril au dimanche 25 avril. La reprise de la classe en présentiel pour tous les élèves aura lieu le lundi 26 avril.

Concernant les crèches et le centre de loisirs, pour la semaine prochaine, ils fonctionneront sur le même modèle que l’école. Ainsi, seront accueillis uniquement les enfants dont les parents sont des professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie. Les familles dont les enfants resteront sur la pause méridienne devront prévoir un repas tiré du sac. Ils doivent se faire connaître auprès du service scolaire jeunesse : 04 42 06 97 54 et/ou par mail à scolairejeunesse@saintmitrelesremparts.fr.
Les modalités pour les vacances seront communiquées dès sortie des textes officiels attendus en début de semaine prochaine.

  • Protocole sanitaire • en tant que parents d’élèves, vous devez :
    ✅ Fournir un masque par demi-journée de classe à votre enfant s’il est à l’école élémentaire,
    ✅ Prendre la température de votre enfant tous les matins avant de venir à l’école,
    ✅ Ne pas mettre votre enfant en cas d’apparition de symptômes évoquant un cas de Covid 19 chez l’enfant ou dans son entourage proche,
    ✅ Éduquer votre enfant aux gestes barrières,
    ✅ Lui fournir des mouchoirs jetables et une bouteille d’eau nominative (selon les préconisations des inspecteurs de l’Éducation Nationale),
    ✅ Respecter les gestes barrières aux abords de l’école,
    ✅ Porter un masque et à vous désinfecter les mains si vous étiez amenés à entrer dans l’enceinte de l’école ou dans la cour,
    ✅ En maternelle, vous pourrez toujours accompagner vos enfants jusqu’à la classe en respectant les gestes barrières. Merci de ne pas vous attarder dans l’école lorsque vous déposez ou récupérez vos enfants.
    👉 Les temps périscolaires (garderies, pause méridienne, cantines) seront organisés selon le nouveau protocole sanitaire.
    👉 Ce nouveau protocole se traduit par le renforcement de plusieurs mesures. C’est en effet l’action combinée des gestes barrières strictement respectés (port du masque, lavage de mains à l’eau et au savon, etc.), de l’aération régulière des locaux et d’une limitation renforcée du brassage des élèves qui permet de réduire fortement les risques de contamination.
    Le port du masque « grand public » est obligatoire pour tous les élèves à l’école élémentaire, comme il l’était déjà au collège et au lycée.
    Pour en savoir plus sur ce protocole, cliquez sur le lien > 

Attestations de déplacement dérogatoire entre 19h et 6h

Attestations de déplacement

De 6h à 19h, les sorties sont autorisées dans un rayon de 10km autour de son domicile sur présentation d’un justificatif de domicile ou de l’attestation de déplacement pour les motifs suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu de travail ou d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, livraisons, déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, déplacements liés à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de biens, pour des services dont la fourniture est autorisée, pour les retraits de commandes et les livraisons à domicile (dans la limite du département) ;
  • déplacements pour se rendre dans un établissement culturel ou un lieu de culte (dans la limite du département) ;
  • déplacements liés à la promenade, à l’activité physique individuelle, à l’activité de plein air et aux besoins des animaux domestiques, dans la limite de 10 kilomètres autour du domicile.

Entre 19h et 6h, partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements :

  • déplacements professionnels ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacement de transit vers les gares et aéroports, pour des déplacements correspondant à ces motifs impérieux ;
  • déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie pendant les horaires de couvre-feu.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Quant aux établissements autorisés à ouvrir, ils ne peuvent plus accueillir de public après 19h00.

Les motifs pour sortir de son département

Les déplacements à l’extérieur des limites de son département ne sont possibles que pour les seuls motifs impérieux ou professionnels suivants :

  • déplacements liés à l’activité professionnelle, à l’enseignement et la formation, ou à une mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • déplacements pour motif de santé (consultations et soins) ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, déplacements pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, insusceptibles d’être différés.

Il n’est pas possible de sortir de son département pour effectuer des achats de première nécessité, pour les retraits de commandes, ou pour bénéficier de prestations de service, et pour pour se rendre dans un établissement culturel ouvert ou un lieu de culte.

Pour les personnes résidant aux frontières d’un département, une tolérance de 30 kilomètres au-delà du département est acceptée pour les motifs cités ci-dessus.

Retrouvez ci-dessous l’attestation de déplacement dérogatoire disponible au téléchargement et en version numérique :

Vous pouvez également la remplir en ligne : https://media.interieur.gouv.fr/attestation-couvre-feu-covid-19/

Aides et informations aux entreprises, artisans, indépendants

12/04/2021 : Webinaire prévu par la CCIAMP sur le thème : « Gérer l’après-crise pour mieux rebondir« , rester maître de sa trésorerie malgré la crise sanitaire. Un rendez-vous pour faire le point notamment sur les modalités et formalités de remboursement des aides perçues.
Le webinaire aura lieu mardi 20 avril à 9h, en s’inscrivant gratuitement grâce au lien suivant : https://www.cciamp.com/evenement/gerer-lapres-crise-pour-mieux-rebondir

Info URSSAF :

L’URSSAF a déclenché des mesures exceptionnelles, et vous donnent rendez-vous sur Teams via ce lien pour répondre à vos interrogations, le mercredi 10 février 2021 à 11h.

Info Gouvernement – nouveau protocole sanitaire pour les commerces >

Info CCIAMP :

 

Collecte des déchets - transports collectifs (bus Ulysse)

Le Pays de Martigues nous informe que les services publics continuent à fonctionner normalement (y compris la collecte et les transports Ulysse – navette maritime et bus).

Les 3 déchèteries du Pays de Martigues s’adaptent et ferment à 18h.

La Poste

Le bureau fonctionne à ses horaires habituels.

La distribution du courrier et des colis n’est pas impactée.

Sport Santé

Sport santé durant le confinement : activité physique pour les personnes en situation de handicap et/ou atteintes d’une maladie chronique

Le contexte sanitaire actuel est propice à une diminution de l’exercice physique et à une plus grande sédentarisation .Cependant, les activités physiques et sportives constituent un élément important dans l’intégration et de la vie sociale des personnes en situation de handicap et/ou atteintes d’une maladie chronique.

La  ville de Martigues soutient la démarche du sport santé sur le territoire, par un travail collaboratif avec le Service des Sports et le Pôle Santé et Handicap  du CIAS. Car la promotion de l’exercice physique sous toutes ses formes  pour les personnes  éloignées de l’activité physique  est importante et vise notamment à prévenir les maladies chroniques et favoriser l’autonomie. Elle contribue également à la réduction des inégalités sociales de santé.

Ainsi, les activités autour du sport santé se poursuivent durant la période de confinement.

En  effet selon l’article 42 du Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire : les établissements sportifs […] peuvent continuer à accueillir du public pour :

  • les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale  ou présentant un handicap reconnu par la MDPH

Sont proposés sur la ville :

  • Le sport sur ordonnance

Le programme sport santé sur prescription est destiné aux personnes atteintes d’une maladie chronique dont affection longue durée. Ce dispositif type « sport sur ordonnance », mis en place par le CDOMS, est organisé autour d’une équipe médico-sportive offrant un parcours personnalisé d’activité physique adaptée :

  • « Bouger Pour Tous»:

Saint-Mitre-les-Remparts : DOJO Gymnase  René Jauras de 9h00 à 11h00 tous les mardis

Inscription gratuite : CDOMS 06 10 48 61 82

  • La piscine de Martigues

La piscine de Martigues propose des créneaux pour les personnes en situation de handicap et en maladie chronique durant tout le mois de confinement. Un seul accompagnant est autorisé. Les personnes doivent se munir de leur carte d’invalidité ou d’une prescription médicale. Le tarif est fixé à 0.50cts € par personne

  • Lundi, mardi, jeudi et vendredi  de 12h00 à 13h30
  • Mercredi de 9h00 à 12h00

Pour  les groupes : Créneau à réserver directement avec la piscine au 04 42 80 41 55

Port du masque

Par arrêté du 1er mars 2021, le port du masque obligatoire s’étend de nouveau sur l’ensemble des communes des Bouches-du-Rhône de 6h à minuit « pour toute personne de onze ans ou plus se trouvant sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public » et ce jusqu’au 3 mai 2021 inclus.

L’arrêté complet à retrouver ci-dessous.

L'annuaire