Information

Fermeture temporaire de la pêche aux coquillages en raison d’une bactérie pathogène

    Partager sur

Compte tenu de la présence avérée d’Escherichia coli (bactérie pathogène pour l’homme) dans les palourdes, le préfet des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté préfectoral qui « suspend provisoirement depuis le 2 avril 2024 la récolte et la commercialisation des bivalves fouisseurs (palourdes, praires, tellines) en provenance de la zone « Étang de Berre » et « Cordon du Jaï » » (voir arrêté ci-dessous).

Tous les coquillages prélevés depuis le 2 avril 2024 inclus sur ces zones doivent aussi être retirés de la commercialisation, rappelés pour ceux qui ont été vendus et détruits. La pêche à pied de loisirs de tous les coquillages « bivalve fouisseur » du groupe 2 (palourdes, praires, tellines) est également provisoirement interdite.

La Préfecture rappelle que la « surveillance sanitaire des coquillages est effectuée par l’État sur les zones de production du département. L’objectif de cette surveillance est de garantir que les coquillages pêchés soient bien propres à la consommation humaine. Sur les côtes du département, la surveillance microbiologique des mollusques (ex :bivalves fouisseurs – principalement les tellines, les praires et les palourdes) est effectuée chaque mois selon un protocole très précis.

Des contrôles seront réalisés par l’État dans les prochains jours. Cette mesure d’interdiction temporaire sera levée par arrêté préfectoral, dès l’obtention de résultats d’analyse conformes au seuil défini par la réglementation sanitaire, à savoir sous réserve de 2 résultats d’analyse hebdomadaires consécutifs sous les seuils réglementaires ».

L'annuaire